À venir- Nimbus (2023)

Lieu d'intervention: École primaire Trivent III

Date d'installation de l'œuvre: Automne 2023

Matériaux: Acrylique de couleurs, contreplaqué, tilleul, noyer cendré, aluminium poli miroir,

Dessins de rendu: réalisés par Émy Vallière de l'entreprise Artéfact urbain

 

Nimbus 01
Nimbus 02
Nimbus 03
Nimbus 04
Nimbus 05
Nimbus 06
Nimbus 07
Nimbus 08
Nimbus 09

Texte de présentation

Au-dessus de mes pas, au détour d’une promenade, le vent soudainement se lève et emporte avec lui mon chapeau qui tournoie vers un ciel gorgé de nuages houleux. Je le suis des yeux, ébahie de le voir filer aussi vite. La pluie est toujours belle quand elle nous surprend. Mon être accueille avec harmonie la myriade de gouttes qui tombe autour de moi comme une couverture douce et fraiche. À cet instant, le moment présent devient une expérience sensorielle enveloppante et inoubliable. L’averse qui rigole et m’enivre en stéréo résonne en dessous des parapluies en sursaut que les passants ont tenté de retenir.

 

Située dans les montagnes laurentiennes, en bordure de la rivière Montmorency, la nouvelle école primaire Trivent III se retrouve au cœur d’un environnement naturel et stimulant, propice à la découverte pour ses futurs élèves. Afin de faire rayonner la beauté du paysage local, j’ai voulu proposer pour l’espace des dîneurs de l’école une œuvre sculpturale vivante en résonance avec le décor extérieur. Dans cette proposition, les six sculptures lumineuses et multicolores déferlent au-dessus de la salle pour illustrer l’instant onirique d’une envolée de parapluies à travers le ciel. Cette composition abstraite s’inspire de l’eau, de la rivière et par le fait même, de la pluie. D’ailleurs, le titre « Nimbus », choisi pour l’œuvre, signifie nuage de pluie en latin. Cet élément s’impose donc dans le paysage de l’école par la proximité du bassin versant de sa majestueuse rivière. Au point de vue architectural, les élèves qui côtoieront cet espace pourront admirer l’œuvre à différents niveaux et à différents moments de la journée, en totalité ou en partie, autant par l’escalier que sur la mezzanine, en continuité avec le mur et par la grande fenêtre de la cour d’école.